Comment devenir chauffeur routier ?

En ces temps de crise, chercher du travail relève d’un incroyable défi. Par contre, dans le domaine du transport, il n’existe pas de crise. Ainsi, pour de nombreux jeunes, il est plus facile de s’y frayer un chemin pour avoir un métier d’avenir.

Démarches à suivre pour devenir chauffeur routier

Le métier de chauffeur routier est avant tout de transporter de la marchandise d’un point de départ à un point d’arrivée. Il nécessaire d’avoir des compétences de bases car le chauffeur routier est lien direct entre l’entreprise et le client. Plusieurs missions sont alors confiées au chauffeur, comme la conduite du camion mais aussi le bon fonctionnement de son véhicule. A part cela, il faut aussi avoir une notion de base en mécanique et être capable de réparer des dégâts mineurs lors de l’entretien du camion. Parler une langue étrangère demeure aussi un atout pour ceux qui travaillent à l’étranger.

 

Les qualifications administratives requises

Il faut tout d’abord avoir en sa possession le permis C ou le permis E. Il faut aussi acquérir certaines qualifications comme la Formation initiale minimale obligatoire (FIMO). Cette formation de 4 semaines est obligatoire pour conduire un véhicule dont le PTAC dépasse 3,5 tonnes. Pour y accéder, il faut être titulaire du permis et être âgé au minimum de 21 ans. Elle est assurée par des centres de formation agrées par le Préfet de région. Vous pouvez également obtenir des certificats issus de formations dont vous avez le choix entre la CAP conducteur routier marchandises, le Bac professionnel conducteur routier marchandises, le Titre professionnel de conducteur du transport routier de marchandises sur tous véhicules (CTRMV) ou le Titre professionnel de conducteur du transport routier de marchandises sur porteur (CTRMP), délivrés par le ministère chargé de l’emploi, ou encore le Titre professionnel de conducteur livreur sur véhicule utilitaire léger.

About Author

emma

Leave a Reply