Travail : les personnes handicapées toujours pénalisées

Bien que des entreprises fournissent d’importants efforts vis-à-vis des personnes handicapées, des associations montent au créneau pour dénoncer que les personnes handicapées sont toujours pénalisées dans le monde du travail.

Un taux de chômage important

Certaines entreprises augmentent le nombre de personnes handicapées au sein de leur équipe comme il est stipulé par la loi mise en vigueur le 1 janvier 2017. C’est une véritable prouesse à première vue mais c’est une action insuffisante pour les associations qui se battent pour le droit des personnes handicapées dans le monde du travail. Ces dernières avancent que 21% des personnes handicapées et en âge de travailler sont encore dans le chômage soit le double des personnes normales. Les raisons sont tout d’abord à mettre au compte du faible niveau qualification des personnes handicapées et aussi à cause de la discrimination. Par la suite, l’Etat français n’est pas vraiment strict sur la mise en application de la loi puisque une entreprise sur deux honore les quotas prescrits par dans la législation.

Encore des préjugés

Outre le non respect de la loi, ce sont les recruteurs et les dirigeants mêmes des entreprises qui ont d’importants préjugés vis-à-vis des personnes handicapées. Pour la majorité d’entre eux, une personne handicapée peut avant tout donner une mauvaise image à leur enseigne. Par la suite, les personnes handicapées sont souvent considérées comme moins bonnes et peuvent nuire à la productivité des entreprises. Pour ces dernières en effet, les personnes handicapées sont lents, souvent malades et absents. Aux yeux de certains managers, ces individus n’auront pas la capacité de mener à termes un projet qui leur est confié et qu’ils génèrent des coûts supplémentaires pour l’entreprise. Avec autant de préjugés, il est facile de comprendre le non respect des obligations imposées par la loi.

About Author

emma

Leave a Reply