Serait-il vraiment bénéfique de réduire la semaine de travail ?

Pendant que la France hésite encore sur l’organisation du temps de travail, outre-Atlantique est à 100 % convaincu qu’il faut réduire les 40 heures de travail à la semaine pour l’intérêt de tous. Réduire la semaine de travail serait en effet bénéfique aussi bien pour l’entreprise que ses salariés et leurs familles respectives. Voici les preuves scientifiques !

Bénéfices sur la santé des employés

6 heures de travail va considérablement réduire ou supprimer les arrêts maladie. Cette organisation horaire a été expérimentée en Suède au niveau d’un corps médical. Les infirmiers qui travaillent 6 h seulement par jour prenaient deux fois moins d’arrêts maladies que ceux qui travaillent 8 h par jour. Puis, les plages horaires trop denses, à raison de 8 h, augmentent les risques de dépression et donc la grève chez les salariés. Puis, travailler moins permet aux employés d’avoir plus de temps libres et par conséquent d’avoir une mode de vie plus saine. Ils peuvent préparer des repas équilibrés au lieu d’acheter des plats préparés, ils peuvent faire plus d’exercices… Puis, ils auront plus de temps à passer en famille, avec leurs enfants et leurs conjoints. Il n’y a plus de risque que la vie professionnelle interfère sur la vie personnelle et inversement. Puis, il a été prouvé que les salariés sont plus fidèles aux entreprises qui les autorisent à travailler moins.

Bénéfices sur la performance des salariés

Contrairement à ce que l’on pense, travailler moins permet d’être plus productif. Pour preuve, les salariés qui travaillent à raison de 1 400 heures en Allemagne sont plus productifs que les salariés qui travaillent à plus de 2 000 heures en Grèce. Moins on travaille, plus on a de temps libre, plus on est heureux et plus on est énergétique et plus on productif. Beaucoup de dirigeants ont fait le test et la comparaison. 6 h ou 8 h de travail, les salariés effectuent la même quantité de travail. En effet, les salariés se soucient plus des tâches à effectuer plutôt que des horaires à respecter.

About Author

emma

Leave a Reply