Contrat de travail : choisir entre CDI et CDD

Le contrat de travail est aussi important pour l’embaucheur que pour l’embauché pour bâtir une relation gagnant-gagnant. Il comporte en général deux points essentiels : la durée de travail qui fait que ce soit un contrat à durée indéterminée ou un contrat à durée déterminée ; puis le volume horaire de travail. Mis à part le CDI et le CDD, il y a également le contrat d’intérim et le contrat d’apprentissage.

Mieux cerner le contrat à durée indéterminée ou CDI

Le CDI est reconnu comme étant le contrat par excellence pour les employeurs qui désirent collaborer sur le long terme. Il permet également aux employeurs de rompre le contrat à tout moment, mais avec des justificatifs précis. L’employé pour sa part n’est pas en droit de rompre le contrat qu’en respectant le délai de préavis. L’élaboration d’un contrat n’est pas obligatoire. Néanmoins, pour le rédiger, il doit contenir la fonction du salarié et ses qualifications, son lieu d’activité, sa rémunération, sa période d’essai et son délai de préavis. La période d’essai est très importante dans un CDI. Elle dure au maximum 2 mois pour un ouvrier et est renouvelable plusieurs fois. Elle est limitée à 3 mois et est renouvelable une seule fois pour un agent ou un technicien. Pour un cadre, la durée peut s’étendre jusqu’à 4 mois et est renouvelable une seule fois. Le CDI peut être utilisé par toutes les entreprises.

Ce qu’il faut savoir sur le contrat à durée déterminée ou CDD

Le CDD est rassurant tant pour l’employeur que pour l’employé. Toutefois, la rédaction d’un contrat est obligatoire. Son contenu est plus contraignant. Il doit faire figurer, mis à part la fonction et la qualification du salarié, le motif du recrutement, la durée de la période d’essai, la durée du contrat, le salaire, le nom de la convention collective, la caisse de retraite complémentaire ou la caisse de prévoyance. Le CDD peut être utilisé dans des cas particuliers comme le remplacement d’un employé absent, le remplacement d’un chef de société ou d’un associé, l’augmentation de l’activité de l’entreprise ou la réalisation d’une mission ponctuelle. Un CDD dure au maximum 18 mois. La durée de la période d’essai pour un CDD peut aller de 1 jour à 1 mois au maximum.

About Author

emma

Leave a Reply